M. Farman 1912

Short Horn

Farman 40

Tableau SFA

Farman 50


 

 

 

Farman 50

farman 50 v 


Envergure :

22.85

m

Longueur :

12.02

m

Hauteur :

3.30

m

Surface portante :

97.00

Equipage :

3

Masse à vide :

kg

Masse totale :

3116

kg

 

Motorisation :

2 moteurs Lorraine 8b de 260 ch

Vitesse maximale :

160

km/h à 2200 m

Montée à :

2000

m en16 mn 0 s

Armement :

1 mitrailleuse Lewis de 7.7 mobile avant, 1 mobile arrière,
500 kg de bombes

 

Rapport d'homologation du F50 par la Section technique de l'Aéronautique (STAé)

 iconepage  iconepage iconepage  iconepage  iconepage  iconepage iconepage   iconepage iconepage  iconepage
iconepage iconepage iconepage iconepage iconepage iconepage iconepage iconepage iconepage iconepage

 

Procès-verbal de la réunion de la Commission pour l'Examen des Rapports des adjoints techniques, Septembre 1918

iconepage iconepage iconepage

Procès-verbal de la réunion de la Commission pour l'Examen des Rapports des adjoints techniques, Octobre 1918

iconepage  iconepage  iconepage  iconepage  iconepage  iconepage 

 

Mise au point des appareils.

L'escadrille 110 passe des avions Voisin aux Farman 50. Non sans problèmes et accidents.

JMO du GB1 Extraits de juillet , août, septembre, octobre, novembre 1918
 
8 juillet
L'escadrille V.B. 110 passe sur F.Bn2 50 (Exécution de la Décision du G.Q.G. du 20/6/18)  
L'escadrille comprendra 10 avions et 10 équipages.
Le matériel de l'escadrille V.B. 110 et l'excédant de pilotes et de bombardiers complété par la suite formera l'Escadrille V.B. 133 sous le Commandement du Lieutenant E. BIZARD
 
30 juillet
Les pilotes de l'Escadrille 110 arrivent à Cernon, venant d'Etampes sur avion F.50:  
 
1er août  
Création de l'escadrille 133 sous le Commandement du lieutenant Bizard qui part le jour même à Villeneuve le Roy
 
2 août
l'escadrille V.B. 114 passe sur F.50. Les pilotes de l'Escadrille partent au C.I.A.C.b. à La Perthe pour s'entrainer sur 5 nouveaux appareils.
 
12 août
nuit du 12 au 13 août 15 avions sont mis en action (13 V.R. et 2 F.13)
 
13 août
nuit du 13 au 14 août 12 avions mis en action (11 V.R. et 1 F.13) 10 ont accompli leur mission
---
L'appareil de l'équipage: lieutenant Rabardel observateur, Caporal FOULOT pilote (Escadrille 110) par suite de mauvais atterrissage capote, brule au sol. les 2 passagers sont carbonisés.
 
15 août
nuit du 15 au 16
11 avions sont mis en action (8 V.R. et 3 F.13). 10 ont accompli leur mission
 Le F13 ne l'a pas accompli (mauvais fonctionnement du moteur)
 
16 août
nuit du 16 au 17
13 avions sont mis en action : 8 dont 2 F.13 accomplissement leur mission
 
19 août  
les pilotes de l'Escadrille 114 arrivent à Villeneuve venant d'Etampes d’où ils ramènent les avions F.50.
 
31 août  
Vols d'entrainement. Mise au point des moteurs de F.50
 
3 septembre  
Vols d'entrainement. Mise au point des moteurs de F.50
 
4 septembre  
Vols d'entrainement. Mise au point des moteurs de F.50.
Le sous-lieutenant KLYE atterrit sur un bois par suite de panne moteur sur F.50; l'appareil est brisé.
 
5 septembre  
Vols d'entrainement. Le lieutenant RHODES atterrit en campagne sur F.50 par suite de panne de moteur. Le caporal JUSSERAND atterrit à la PERTHE sur F.50 pour la même raison
 
6 septembre  
Révision des moteurs de F.50.
Nuit du 6 au 7 septembre, Vols d'entrainement de F.50 pendant la nuit.
 
7 septembre  
3 appareils F.50 munis de moteur LORRAINE arrivent au Groupe: 2 sont affectés à l'escadrille 110, 1 à l'escadrille 114
 
8 septembre  
Mauvais temps, pluie. 1 appareil F.50 muni de moteur LORRAINE arrive au groupe. Il est affecté à l'escadrille 114.
La journée est consacrée à la mise au point des moteurs CLEMENT-BAYARD de F.50
 
9 septembre  
Mauvais temps. Révision des moteurs
 
14 septembre.  
Nuit du 14 au 15. Les conditions atmosphériques sont assez bonnes, brume au sol par larges plaques.
14 avions -12 V.R. et 2 F.50 sont mis en action 13 V.R. et 2 F.50 accomplissent leur mission. 1 V.R. ne l'a pas accompli
 
15 septembre  
M, DUMESNIL S/Secrétaire d'Etat à l'AVIATION - M. FARMAN Le commandant BROCARD - le capitaine de VAISSEAU LE PRIEUR arrivent à VILLENEUVE où ils s'intéressent à la mise au point des appareils F.50
32 moteurs LORRAINE arrivent au Groupe -16 sont donnés à l'Escadrille 110, 16 à l'Escadrille 114.
18 avions (16 V.R. et 2 F.50) ont été mis en action. Ils ont tous accompli leur mission et bombardé...
 
16 septembre  
5 vols d'entrainement.
Nuit du 16 au 17 Les conditions atmosphériques sont bonnes mais deviennent plus mauvaises dans la 2ème partie de la nuit.
12 avions (10 V.R. et 2 F.50) sont mis en action. 11 (9 V.R. et 2 F.50) ont accompli leur mission...
 
17 septembre  
Les moteurs CLEMENT-BAYARD sont remplacés par des moteurs LORRAINE sur appareils F.50.
 
18 septembre  
Remplacement des moteurs CLEMENT-BAYARD  par des moteurs LORRAINE sur appareils F.50.
Le commandant GIRARD passe en revue le personnel navigant du Groupe.
 
19 septembre
Continuation du travail sur F.50
 
20 septembre  
Continuation du travail sur F.50
Nuit du 20 au 21 Les conditions atmosphériques sont excellentes, ciel clair, lune. Le temps se couvre après minuit.
17 avions (13 V.R. et 4 F.50) sont mis en action. 13 (9 V.R. et 4 F.50) accomplissent leur mission.
 
21 septembre  
Continuation de la mise au point des appareils F.50.
 
23 septembre  
Mauvais temps. Continuation de la mise au point des appareils F.50
 
24 septembre  
Continuation de la mise au point des appareils F.50...
 
25 septembre
les modifications nécessaires au bon fonctionnement des appareils F.50 obligent momentanément les équipages à ne faire que du bombardement de Champ de Bataille.
Nuit du 25 au 26 --- 7 avions sont mis en action (5 V.R. et 2 F.50)  
4 ont accompli leur mission ( 3.V.R. et 1 F.50)
--- 1 F.50 qui devait accomplir la reconnaissance du G.A.C. n'est pas rentré (Lieut BIZARD -capitaine GARNIER - Apt RIVES).
 
26 septembre-
-- 4 avions sont mis en action (2 F.50 et 2 V.R.) Ils ont tous accompli leur mission---
 
27 septembre  
7 appareils F.50 de l'Escadrille 25 sont actuellement arrivés d'ETAMPES. Les arrivées se sont échelonnées du 23 au 27/9/18. Le capitaine DE KERILLIS et le commandant MARTINON LAGARDE arrivent au GB1 où ils se rendent compte des modifications apportées aux appareils F.50. Ils repartent de Villeneuve le 28 au matin.
 
28 septembre  
Mise au point des F.50
 
29 septembre  
--- Des nouveaux pots d'échappement sont essayés sur F.50
 
1er octobre
Mise au point des avions F.50
Nuit du 1° au 2 --- 13 avions ont été mis en action (8 F.50 et 5 V.R.)
10 ont accompli leur mission (5 F.50 et 5 V.R.) 3 ne l'ont pas accompli, 1 mauvais fonctionnement du moteur, 1 compte tour ne fonctionnant pas, 1 cache-flammes insuffisant.
---
Un avion (au retour) F.50 heurte un V.R. au sol. le gouvernail et la poutre de queue du V.R. sont démolis.
 
2 octobre ---  
Le commandant PUJEOT du GQG arrive à VILLENEUVE où il prend connaissance des résultats obtenus avec les appareils F.50
---
3 octobre  
Mise au point des avions F.50
nuit du 3 au 5 11 avions ont été mis en action (7 F.50 et 4 V.R.)
9 ont accompli leur mission (7 F.50 et 2 V.R.)
 
4 octobre  
Mise au point des avions F.50: nouveau pot d'échappement, gouvernail modifié, plan de dérive, par brise, etc.---
Nuit du 4 au 5 ---
10 avions ont été mis en action (6 F.50 et 4 V.R.)
6 ont accompli leur mission ( 3 F.50 et 3 V.R.) - 4 ne l'ont pas accompli : 1 F.50: pilote malade, 1 F.50 nourrice d'huile crevée, 1 F.5o moteur à changer
 
8 octobre ---
Nuit du 8 au 9 -- 9 avions F.50 ont été mis en action - 7 ont accompli leur mission 2 ne l'ont pas accompli. 1 ne peut prendre le départ par suite de mauvais fonctionnement du moteur, 1 fait de l'entrainement (jeune équipage)
 
9 octobre  
Essais de vol avec un seul moteur
 
10 octobre  
Nuit du 10 au 11 --- 13 avions F.50 ont été mis en action. 12 ont accompli leur mission. 1 ne l'a pas accompli par suite du mauvais fonctionnement d'un moteur.
 
11 octobre  
Mise au point des appareils
 
13 octobre  
Révision des moteurs
 
15 octobre ---
Des expériences en vue d'un déplacement probable du Groupe sont faites sur la façon la plus judicieuse d'utiliser les Bessonneaux 20-28 pour les avions F.50. Les résultats sont assez satisfaisants, 2 avions F.50 pouvant être abrités dans un Bessonneau.
 
17 octobre  
Mise au point des appareils et des moteurs
Nuit du 18 au 19 ---
15 avions F.50 sont mis en action. 8 accomplissent leur mission. (3 mauvais fonctionnement du moteur, 1 pilote indisposé, 3 mauvaises circonstances atmosphériques
 
19 octobre  
Mise au point des appareils.
 
20 octobre  
Mise au point des appareils et des moteurs
 
22 octobre
Mise au point des appareils. 4 vols d'entrainement
---13 F.50 sont mis en action. 112ème partie de la nuit: 13 avions F.50 sont mis en action 10 ont accompli leur mission 3 ne l'ont pas accompli (2 mauvais fonctionnement du moteur, 1 mauvaises circonstances atmosphériques
 
23 octobre  
Mise au point des appareils. 3 vols d'entrainement.
Nuit du 23 au 24 13 avions F.50 sont mis en action - 9 ont accompli leur mission 4 ne l'ont pas accompli (1 ne peut prendre le départ, 1 mauvais fonctionnement du moteur, le pilote revient au terrain et atterrit, le train d'atterrissage cède, appareil brisé, passagers indemnes. le 4° au départ a une panne de moteur à quelques kilomètres du terrain (Château des Marais). Il se met en vrille et tombe dans un bois, les bombes éclatent, l'équipage (lieutenant MAGNIFICAT, caporal HENRY, adjudant VELARD) est pulvérisé.
 
24 octobre  
A la suite des nombreux accidents survenus pendant les dernières expéditions, le commandant VOISIN décide de se rendre compte par lui-même de la façon dont les pilotes du Groupe prennent le départ et atterrissent avec les appareils F.50 . Deux appareils par escadrille, pilotés l'un par un excellent pilote, l'autre par un pilote ordinaire prennent le départ devant lui. Les résultats sont très satisfaisants.
 
26 octobre  
Mise au pont des appareils et des moteurs.
 
28 octobre  
Nuit du 28 au 29  9 F.50 sont mis en action. 2 seulement sont partis---
 
29 octobre
Mise au point des appareils et des moteurs.
nuit du 29 au 30 9 F.5o sont mis en action. 8 ont accompli la mission. 1 ne l'a pas accompli par suite de mauvais fonctionnement du moteur
---
1 appareil dont le moteur fonctionnait mal ne peut bombarder, revient sur le terrain et heurte une lampe du triangle d'atterrissage. Le plan inférieur droit est à changer.
 
30 octobre  
Mise au point des appareils et des moteurs
Nuit du 30 au 31 13 F.50 sont mis en action. 11 accomplissent leur mission 2 ne peuvent l'accomplir (1 mauvais fonctionnement du moteur, 1 retour aux carburateurs.
 
31 octobre  
Mise au point des appareils
 
1er novembre  
Mise au point des appareils
Nuit du 1er au 2  16 F.50 sont mis en action - 12 accomplissent la mission. 4 ne peuvent l'accomplir ( 1 mauvaises circonstances atmosphériques, 1 panne de magnéto, 1 joint de la pompe à huile saute, 1 palonnier faussé).
 
2 novembre  
Mise au point des appareils
 
3 novembre  
Mise au point des appareils
 
4 novembre  
nuit du 4 au 5
18 F.50 sont mis en action - 13 accomplissent leur mission 5 ne peuvent l'accomplir : 1 mauvais fonctionnement du moteur, 1 mauvais fonctionnement de magnéto, 1 mauvais fonctionnement de manette des gaz, 1 appareil pris dans une mer de nuage, 1 longeron cassé (ne peut prendre el départ).
 
9 novembre  
nuit du 9 au 10 13 F.50 sont mis en action. 5 ont accompli la mission 8 n'ont pu l'accomplir 2 mauvais fonctionnement du moteur, 6 mauvais temps

 

 

 

 

Généralités

Blériot

Breguet-Michelin

Caudron

Déperdussin

Dorand

H. Farman

M-Farman

Morane

Nieuport

Ponnier

Ponche

REP

Salmson

SPAD

Vendome

Voisin