Vols et combats sur Nancy, 1917

L'escadrille Lafayette

L'aviation au Chemin des Dames

1916: De Belfort à Nancy

Le lapin à la trompette: Escadrille 39

Les "Cigognes": de Cachy au GC 12

Verdun: Ciel d'enfer, 1912-1918

Pour la suprématie de l'air

Tirer dans l'axe du vol

Puissance et crise du bombardement stratégique. Malzéville. Printemps, automne 1915

Au service des Corps d'Armée. Mai-juillet 1915.

La guerre du ciel, 1914-1918

 


 

 

  

L'escadrille lafayette

 

COUVERTURE DROITE site

Escadrille N 124, "Américaine", puis "des Volontaires" et enfin "Escadrille Lafayette", ce sont des pilotes américains volontaires qui la composent.
Ils seront au total 38  venus se mettre au service de la France avant que les Etats-Unis n'entrent en guerre.
Le capitaine Georges Thénault dirige une escadrille particulière constituée de fortes personnalités.
Derrière la tête de Sioux qui leur sert d'emblème, derrières les deux lions qui leur servent de mascotte, derrière leur goût des soirées très animées se trouvent des pilotes qui seront de toutes les grandes batailles de 1916 et 1917.
Leurs Nieuport 11 puis 16 laisseront la place à des Spad 7 portant outre l'emblème de l'escadrille des marquages personnalisés.
Appelés à protéger les missions de bombardement du GB 4, ils font leurs premiers vols au-dessus des Vosges avant de rejoindre le front de Verdun au plus fort de la bataille où ils soutiennent de nombreux combats et obtiennent 12 victoires officielles.
Après un nouveau passage sur le front des Vosges, intégrée au Groupe de Combat 13, l'escadrille passera par celui de l'Aisne avant de rejoindre la bataille de la Somme dans sa dernière période.
La bataille des Flandres sera l'occasion de "prendre des bains de mer" selon la formule humoristique de l'un d'eux, mais surtout de soutenir l'offensive franco-britannique.
Après leur efficacité dans la participation à la reconquête de Verdun, les Lafayette reviennent sur l'Aisne où Raoul Lufbery complète son palmarès d'As de l'escadrille (17 victoires homologuées).
Avec 36 victoires officielles et 26 non homologuées, l'escadrille Lafayette est intégrée début 1918 à l'aviation américaine comme 103rd Aero Squadron.

20 euros (+ port 5 Euros)

Bulletin de commande iconepage

Pages en consultation:

 

 

 

Bombarder jour et nuit, l'escadrille 110

De l'Etoile à la Cigogne, l'escadrille 103

Bombarder et chasser. L'impossible rupture: février-avril 1915

Hiver 1914: Voler entre dunes et tranchées

Célestin Pégoud, Roi de l'Air et premier As

1914: l'aviation entre en guerre

L'aviation aux manoeuvres, 1910-1913

Donnez des aéroplanes à la France

Le Concours d'aviation militaire