Vols et combats sur Nancy, 1917

L'Escadrille Lafayette

L'aviation au Chemin des Dames

1916: De Belfort à Nancy

Le lapin à la trompette: Escadrille 39

Les "Cigognes": de Cachy au GC 12

Verdun: Ciel d'enfer, 1912-1918

Pour la suprématie de l'air

Tirer dans l'axe du vol

Puissance et crise du bombardement stratégique. Malzéville. Printemps, automne 1915

Au service des Corps d'Armée. Mai-juillet 1915.

La guerre du ciel, 1914-1918

 


 

 

  

Vols et combats sur Nancy, 1917

 

COUVERTURE 21 web

Aucune offensive majeurs n'est prévue pour la 8ème Armée en 1917.
La question du bombardement réapparait en force avec la volonté des Anglais d’effectuer des représailles en réponse au bombardement de Londres.
Deux expéditions majeures (4 mars : Bombardement de l'usine de Brebach, bombardement de la gare de Saint-Avold par 9 Sopwith monoplaces, et 16 mars 1917 : Bombardement de Morhange par 9 Sopwith et 1 Handley Page) effectuées par l’Aviation maritime anglaise, en liaison avec le Groupe de Bombardement N°4 soutiennent la demande anglaise faite en août de disposer de terrains permettant d’aligner 200 Handley Page pour le bombardement de nuit début 1918.
Leur demande est mise à l’étude.
Mais aussi avec l’interrogation sur un blocus de l’industrie ferrifère en Lorraine occupée et au Luxembourg qui tourne à plein rendement au service de l’Allemagne.
Les usines de Lorraine occupée sont inscrites sur la liste des établissements à bombarder, mais avec des restrictions: «Usines à bombarder si on y constate de l'activité»; «A n'attaquer qu'en cas de nécessité»; «Capitaux français. Ne seront attaquées que par ordre du G.Q.G. ou du G.A.E.» (Grand Quartier Général, Groupe des Armées de l'Est).
Face aux missions françaises, l'aviation allemande défend son territoire et vient souvent bombarder les villes et les installations industrielles lorraines.
Elle aura à faire face à la chasse française emmenée par les Groupes de Combat

15 euros (+ port 5 Euros)

Bulletin de commande iconepage

Pages en consultation:

 

 

 

Bombarder jour et nuit, l'escadrille 110

De l'Etoile à la Cigogne, l'escadrille 103

Bombarder et chasser. L'impossible rupture: février-avril 1915

Hiver 1914: Voler entre dunes et tranchées

Célestin Pégoud, Roi de l'Air et premier As

1914: l'aviation entre en guerre

L'aviation aux manoeuvres, 1910-1913

Donnez des aéroplanes à la France

Le Concours d'aviation militaire