Stationnements

Commandements

Portraits

 Victoires et pertes

28 juillet 1916

Missions

Notes du Cdt Lachmann


 

 

Stationnements, Affectations

19 mai 1915
Arrivée au terrain d'aviation de Brias (ferme de la Neuville) d'une partie de l'escadrille
1 sous officier comptable
6 caporaux et 46 soldats
(Se trouvaient déjà à cet endroit le lieutenant Espanet pilote et le sergent Prier également pilote ainsi que le 1er mécanicien de chacun d'eux.
1915 mai 20
Départ pour le Parc N°7 de la Divisin d'Escadrille (2 caporaux et 13 hommes)
1915 mai 24
Arrivée des 4 derniers pilotes (capitaine Zappelli, adjudants Bauvens et Lachmann, caporal Biot
Le 30 juin 1915 l'escadrille se trouve toujours en cantonnement à Bruyas.
 Au 1er juillet 1915 l'escadrille N57 est toujours en cantonnement Ferme de la Neuville à Bruyas
Son effectif est de 2 officiers(pilotes), 7 sous-officiers (dont 4 pilotes), 4 capopraux, 38 soldats. Ensemble: 51
Le 28 août 1915 l'escadrille change de cantonnement elle s'installe à Savy dans un terrain au nord de la gare.
Au 30 septembre l'escadrille comprend comme effectf:
4 officiers pilotes, 2 officiers observateurs, 6 sous-officiers (dont 3 pilotes) 5 caporaux, 45 soldate.
Total 62
Au 1er octobre 1915 l'escadrille N 57 est bivouaquée dans un terrain au nord de la gare de Savy (Pas de Calais)
Elle est commandée par le capitaione Duseigneur en remplacement du capitaine Zappelli parti le 6 novembre.
Au 31 décembre 1915 l'escadrille n'a pas changé de cantonnement

Au 1er janvier 1916 l'escadrille N 57 est toujours commandée par le capitaine Duseigneur et bivouaquée dans un terrain au nord de la gare de Savy Berlette (Pas de CAlais)
Le 16 mars départ de l'escadrille pour son nouveau cantonnement de Lemmes (Meuse) . Arrivée le 20 mars au matin, escadrille bivouaquée dans un terrain près Lemmes.
Au 1er avril 1916 l'escadrille N 57 est cantonnée près Lemmes (Meuse) dans un terrain situé au nord du village en bordure à gauche et à droite de la route conduisant à Verdun (Arrivée à Lemmes le 20 mars 1916)
Au 30 juin 1916, l'escadrille n'a pas changé de cantonnement.
Au 1er juillet 1916 l'escadrille N 57 est toujours bivouaquée à Lemmes près Verdun (Meuse) sur et à proximité du terrain d'aviationn (Arrivée à Lemmes le 20 mars 1916)
Au 30 septembre 1916 l'escadrille N 57 est toujours bivouaquée à Lemmes.
Au 30 septembre 1916 l'escadrille N 57 est toujours bivouaquée à Lemmes près Verdun (Meuse) où elle est arrivée le 20 mars précédent.
Au 20 novembre 1916 l'escadrille se trouve baraquée à proximité du village de Vadelaincourt

Au 1er janvier 1917 l'escadrille est toujours baraquée près de Vadelaincourt près Verdun (Meuse) où elle est arrivée le 25 novembre 1916
Au 1er avril 17 l'Êscadrille est baraquée près le village de Vadelaincourt (environs de Verdun) (euse)
Le 8 avril 1917 l'Escadrille fait mouvement et se rend à Lhéry (Marne) où elle est baraquée près du village de ce nom.
Le 1er juillet 1917 l'Escadrille N. 57 est baraquée au Terrain de Lhéry (Marne)
Les 6.7.8.9. et 10 juillet l'Escadrille fait mouvement par voie de fer pour le matériel roulant et par voie des airs pour les pilotes et les avions et vient occupper le terrain de Bergues près Dunkerque (Nord)
les 15 et 16 septembre l'Escadrille fait mouvement par voie de fer pour le personnel non navigant et le matériel, par voie des airs pour les pilotes et avions et vient occupper le terrain de Cramaille (Aisne)
Au 1er octobre 1917 l'escadrille N. 57 est baraquée au village de Cramaille près Fère en Tardenois (Aisne)

Au 1er janvier 1918 l'Escadrille Spad 57 est baraquée près du village de Cramaille près Fère en Tardenois (Aisne)
Le 31 mars 1918 l'escadrille est bivouquée à Tillé près Beauvais (Aisne)
Au 1er avril 1918 l'Escadrille Spad 57 est bivouquée à Tillé près beauvais (Oise)
au 29 mai 1918 l'escadrille est baraquée au terrain d'avioation de Villeneuve les Vertus (Marne)
au 11 juin 1918 l'escadrille est baraquée à Villesneux (Marne)
Au 1er juillet 1918 l'escadrille Spad 57 est baraquée à Villesneux (Marne)
au 24 juillet 1918 l'escadrille Spad 57 est baraquée à Trécon (Marne)
au 23 septembre 1918 l'escadrille Spad 57 est baraquée à Francheville (Marne)



 


 

Escadrille 51

Escadrille 52

Escadrille 53

Escadrille 54

Escadrille 55

Escadrille 56

Escadrille 57

Escadrille 58

Escadrille 59

Escadrille 60

Escadrille 61

Escadrille 62

Escadrille 63

Escadrille 64

Escadrille 65

Escadrille 66

Escadrille 67

Escadrille 68

Escadrille 69

Escadrille 70

Escadrille 71

Escadrille 72

Escadrille 73

Escadrille 74

Escadrille 75